J’ai adore le film Turf

turf-film-avis-gilortizfoto.com

Comme son titre l’indique, Turf est un film comédie française de Fabien Onteniente (l’auteur du franchouillard Camping) sorti le 13 février 2013 évoquant généralement des paris en course hippique. Long de 102 minutes, ce film intègre Alain Chabat, Édouard Baer et Gérard Depardieu pour les rôles principaux.

Aspects généraux du film Turf

Le film raconte l’histoire de quatre turfistes fauchés qui ont acheté un cheval et tourné entre Paris, la Normandie et Monaco. Il s’agit de quatre petits Français, dénommés le Grec (l’ostéopathe), Fifi (habitant chez sa mère, une concierge), Fortuné (un Antillais travaillant à la Cogex), et Freddy (le flambeur). Malgré leur différence de caractère, ils partagent la même passion : les chevaux, notamment les courses hippiques. Ils se joignent d’habitude au jeu, autour d’un verre, s’amusent ensemble au tiercé (par la) en respectant le fameux rituel. Les quatre parieurs fréquentent régulièrement un PMU parisien, leur QG, le bistrot Le Balto. A force de perdre le peu qu’ils ont, car le pari hippique ne paie pas, ils se sont lassés et veulent arrêter de jouer au Turf. Un jour, tout a basculé. Sauf que la fameuse devise des turfistes dicte : « Jour de perte, veille de gain, le destin frappe au carreau ». Ils décident de passer à autre chose.

Monsieur Paul, un police de jeu (en vérité un agent frauduleux) qui vient de retourner aux affaires leur propose d’acheter un crack, qui n’est autre qu’une vielle jument : Torpille. Chacun des quatre copains décide d’acheter une patte du canasson. Les quatre parieurs se sont appropriés de la bête à coups d’emprunts. Depuis lors, ils font partie du monde des propriétaires, des combines et des milliardaires d’Auteuil à Monte-Carlo. Les chevaux vont définir leur destinée au jeu ainsi que leur amitié.

Avis et critiques du film

turf-film-avis-presentation-gilortizfoto.comTurf a été mal reçu par les téléspectateurs voire négativement, il fait un flop, avec uniquement aux environs de 340 000 entrées en France. Le film n’est resté à l’affiche que durant seulement deux semaines.

En effet, la presse, notamment Ouest France, l’a considéré comme « Du cinéma vieillot dans son esprit, son humour, son propos et plan-plan dans sa mise en scène qui avance au ralenti dans le monde des courses en laissant la bride sur le cou à ses interprètes. » En fait, il s’agit d’un film un peu loser, les scénarios sont vraiment légers et assez attractifs. Bref, pas très intéressant, malgré le fait que Fabien Onteniente a eu beaucoup de succès dans le 7ème art.

Certes, les rôles de acteurs principaux s’annoncent intéressants, formés par les 4 potes : Edouard Bear (Freddy) en homme élégant mais sans le sou, une pique-assiette romantique ; Alain Chabat (le grec) l’osthéopathe coureur de jupons ; Philippe Duquesne (Fifi) un fils à maman alcoolique ainsi que Lucien Jean-Baptiste (Fortuné) un comptable, bon père de famille attentif. Et l’aventure s’arrête là. L’histoire n’est pas très originale, certaines scènes sont tellement ridicules voire inutiles.

Les passages des courses de chevaux restent quand même attirants, surtout pour les adeptes de cette passion.